Croquants à l’anis

Petites bouchées croquantes à l’anis qui se savourent toute l’année!

L’envie d’écrire est bien présente, mais le temps manque : on ne peut être au four et au moulin ! Enfin pour faire court, Les croquants Mauresque sont  nés avec les premières chaleurs de Provence qui annoncent les heures apéritives anisées. Chez nous, il y a la Mauresque au comptoir un mélange de pastis et de sirop d’orgeat. Ces réminiscence d’effluves d’amande  et d’anis m’ont aussi rappelé la texture de notre Biscuit Navette…le souvenir appelle le souvenir et merci à ces parfums qui laissent les imagent intactes.

Voici  la recette à base de purée de pois de chiches (petit coucou aux producteurs du haut-Var)  et de poudre d’amande. Pour ceux qui n’affectionnent pas l’anis et donc pas le pastis, vous pouvez remplacer l’Antésite par du jus de citron et les graines par des zestes d’agrumes.

Pour 40 croquants Mauresque environs

Les ingrédients

  • 15g d’amandes entières trempées dans l’eau 2h
  • 1 CC de graines d’anis + 1/3 CC de poudre de réglisse
  • 65 g de pois chiches
  • 2 CC d’Antésite à l’anis
  • 85g de poudre d’amande
  • 50g de sucre brun
  • 1 pincée de fleur de sel

Les étapes de préparation 

  • Rincer les amandes entières et les faire bouillir 5 min.  Passer sous l’eau froide et enlever la peau. Egoutter et passer au mixer pour obtenir une pâte.
  • Mixer les pois chiches au mixer plongeant avec l’Antésite puis ajouter la pâte d’amande, et bien mélanger.
  • Mélanger la poudre d’amande, le sucre, le sel et les épices. Ajouter le tout à la pâte et bien malaxer.
  • Diviser la pâte en 2 , et  faire 2 boudins d’environ 1.5 à 2 cm de diamètre. Filmer et mettre au congélateur le temps que le four monte à la température de 200° (ventilé).
  • Sortir les boudins et les découper sur moins d’1cm en quinconce pour éviter qu’ils collent.
  • Les répartir sur une plaque recouverte de papier cuisson.
  • Cuire  15min en les retournant à mi-cuisson et les laisse refroidir dans le four la porte ouverte !

N’hésitez pas à partager vos alternatives à l’anis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.